Blockchain et audit de blockchain: on vous explique tout

Blockchain et audit de blockchain: on vous explique tout
Catallaxy vous explique tout sur la blockchain et sur l'audit de blockchain

Blockchain, cryptomonnaies, actifs numériques… Vous avez sans doute déjà entendu votre entourage, vos collègues ou des clients employer ces termes dans leurs conversations en vous demandant « c’est quoi ça? » Avant d’aller plus loin, voici quelques notions de base pour vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’une chaîne de blocs (blockchain)?

Une chaîne de blocs, équivalent français pour blockchain (et non bloc de chaîne), est une nouvelle technologie de stockage et de transmission de données, sécuritaire, transparente et dont les possibilités et l’usage sont encore très peu connus du grand public.
Or, la chaîne de blocs suscite l’interrogation et attise la curiosité de nombreuses entreprises qui songent à l’adopter pour répondre à leurs besoins d’affaires.

Blockchain 101 : comment ça marche?

Catallaxy, filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, compte dans ses rangs des experts reconnus en matière de chaîne de blocs et de cryptomonnaies, qui n’hésitent pas à démystifier l’usage et l’univers de cette technologie. Pour mieux saisir l’ampleur de ce nouvel outil qui est appelé à transformer notre économie, nous présenterons des exemples concrets quant à son usage et à son apport au sein de diverses industries. Enfin, nous verrons comment nos services viennent soutenir les besoins des entreprises qui ont adopté cette technologie.


Comment les entreprises utilisent-elles la chaîne de blocs (blockchain)?

La chaîne de blocs répond à différentes problématiques d’entreprises.
« Aujourd’hui, de nombreuses organisations dans divers domaines font face à des défis de traçabilité de leurs produits, de contrefaçon ou de défaut de fabrication. Il en est de même pour les institutions financières et bancaires quant aux fraudes et aux virements internationaux. La chaîne de blocs peut être la solution. » nous explique Michel Besner, directeur général de Catallaxy. Il cite en guise d’exemple Walmart, le géant mondial de l’agroalimentaire et de la grande distribution, qui utilise déjà cette technologie pour fluidifier, sécuriser et assurer une meilleure transparence au sein de son réseau de production.
Là où, aujourd’hui, l’information réside sur des feuilles « volantes », dont le principal défi est d’en prouver l’exactitude et l’authenticité, et où plusieurs jours sont nécessaires pour ce faire, la chaîne de blocs apporte une visibilité et des données précises, fiables et immuables en seulement quelques secondes.

On imagine alors aisément comment cette technologie aurait pu enrayer le scandale des laitues romaines contaminées à la bactérie E. coli l’année dernière. Le problème aurait pu être traité très rapidement en localisant les souches infectées, ce qui aurait évité un tollé général sur la place publique pour les producteurs et enseignes concernés.
Limiter l’usage de la chaîne de blocs à l’industrie agroalimentaire serait, par contre, trop réducteur. Nombreux sont les secteurs qui peuvent en bénéficier. Les grandes marques de luxe de ce monde ont d’ailleurs recours à cette technologie pour retracer l’origine de leurs matières premières. Ainsi, grâce à la chaîne de blocs, il est très facile d’identifier la provenance du tissu, son cheminement, et qui en est responsable, le tout en quelques minutes. Ce procédé permet également de prévenir toute contrefaçon et de détecter les défauts de fabrication.

Au Canada, les principales institutions financières du pays ont entamé des démarches en vue d’adopter cette technologie pour éviter les fraudes. En effet, avec la chaîne de blocs, certains éléments d’information concernant leurs clients seront partagés entre les institutions financières, ce qui mitige considérablement le risque qu’un même individu fournisse des renseignements erronés ou frauduleux à ces institutions. La chaîne de blocs permet ainsi de sécuriser les données numériques du client et de diminuer les tentatives de fraude numérique.

Avec ses nombreux avantages, la chaîne de blocs surpasse les procédés et méthodes utilisés présentement. De plus, elle est amenée à jouer un rôle de premier plan quant au succès des entreprises. À la fois au service de l’organisation, mais également du citoyen consommateur, la chaîne de blocs offre davantage de garanties sécuritaires, de transparence et de rapidité. C’est une technologie qui, d’un point de vue compétitif, risque de changer la donne pour les entreprises qui l’adoptent dans les années à venir.

Découvrez notre Webinaire sur la Blockchain entre développement et auditabilité.

Comment évaluer le contenu d’une chaîne de blocs? L’auditabilité des actifs numériques (audit de blockchain)

Évaluer une chaîne de blocs revient à réaliser un audit des actifs numériques (par exemple : les cryptomonnaies) enregistrés sur une chaîne de blocs. Les actifs numériques étant reconnus comme des biens au Canada, les entreprises qui possèdent des cryptomonnaies et qui sont dans un processus d’audit doivent fournir toutes les informations pertinentes à leur auditeur, qui décidera ensuite de les intégrer dans son audit. Cependant, auditer des actifs numériques requiert une approche différente de celle d’un audit traditionnel. Fondamentalement, l’audit d’un actif, quel qu’il soit, consiste à en vérifier l’existence, à déterminer qui en est le propriétaire et à en établir la valeur.

Pour les actifs numériques tels que les cryptomonnaies ou les tokens qui sont sur une chaîne de blocs, le même besoin de vérification est nécessaire. Puisque les actifs numériques circulent sur des plateformes technologiques, l’audit d’actifs numériques requiert des techniques similaires à celles d’un audit des TI.

C’est là où entre en jeu l’expertise de Catallaxy, qui aide les auditeurs dans leurs travaux grâce à des outils et à une méthodologie uniques sur le marché, qui permettent de leur fournir les éléments probants nécessaires.

Catallaxy a fait de l’audit d’actifs numériques son cheval de bataille grâce à l’élaboration d’une méthodologie adaptée et d’une solution qui répond aux nouvelles exigences liées à la chaîne de blocs.

Comment sécuriser les données numériques sur une chaîne de blocs?

Avec l’essor des cryptomonnaies, de plus en plus d’entreprises possèdent des actifs numériques. À la lumière des récentes prises de position du gouvernement quant à la déclaration des cryptomonnaies, il devient impératif pour les auditeurs d’obtenir une compréhension de ces nouveaux actifs pour pouvoir mettre en place des procédures d’audit suffisantes et appropriées. En pratique, cela se traduit par de nombreux défis. L’absence de réglementation et de maturité des technologies, les difficultés logistiques, l’aspect sécuritaire ainsi que la quantité de données présentent de véritables enjeux pour les auditeurs et les entreprises.

Par la combinaison d’une méthodologie exclusive et de l’utilisation d’une solution d’audit en temps réel développée par Catallaxy, Raymond Chabot Grant Thornton tire son épingle du jeu en ayant une offre de service unique et spécifique aux audits d’actifs numériques, répondant aux besoins des auditeurs.

« Nous sommes conscients que tout ce qui entoure les cryptomonnaies manque cruellement de réglementation; nous travaillons d’ailleurs avec différents organismes pour faire avancer la réglementation, dans le but de diminuer les fraudes numériques » explique Michel Besner.
« Nous avons développé Abacus™ afin de permettre aux auditeurs de Raymond Chabot Grant Thornton d’effectuer l’audit d’actifs numériques avec des résultats fiables satisfaisant les exigences les plus strictes des auditeurs » poursuit-il à propos de l’avantage de ce produit.

Abacus™ a été bâti sur un centre de données blockchain qui gère des dizaines de téraoctets d’information chaque jour et qui contient aussi les archives complètes des chaînes de blocs et des cryptomonnaies telles que Bitcoin, Ethereum, Litecoin, EOS et Ripple. Un tel accès à ces registres permet au logiciel Abacus™ d’analyser en profondeur les différentes cryptomonnaies, et de s’ajouter à l’étude exhaustive des risques technologiques associés aux cryptomonnaies faite par les experts de Catallaxy.

« Nous souhaitons instaurer une notion de confiance autour de la technologie de la chaîne de blocs et des acteurs numériques, que ce soit auprès des auditeurs qui font appel à nous pour notre expertise et notre produit ou auprès des entreprises. La demande du marché est en forte croissance et nous avons les outils pour répondre aux besoins de toutes les entreprises, petites ou grandes, qu’elles soient basées au Québec, au Canada ou partout dans le monde. D’ailleurs, nous avons à ce jour des dizaines de projets d’audit d’actifs numériques en cours à l’international. »

Découvrez nos services d’audit de cryptomonnaies, n’hésitez pas à contacter nos experts pour plus d’informations.