Création du premier fonds de placement de bitcoin au monde côté en bourse

Création du premier fonds de placement de bitcoin au monde côté en bourse
Bourse de Toronto, premier fonds de placement de bitcoin au monde côté en bourse

L’entreprise 3iQ est devenue le premier gestionnaire de fonds d’investissement canadien à recevoir l’approbation initiale pour lancer un fonds bitcoin à capital fixe sur la bourse d’Ontario : une première mondiale.
Ce travail de longue haleine est le fruit d’une collaboration étroite entre plusieurs entités, dont Raymond Chabot Grant Thornton et Catallaxy, sous le leadership de Louis Roy.

« Nous sommes particulièrement fiers d’avoir accompagné l’entreprise 3iQ dans ce processus. Au cours des dernières années, Raymond Chabot Grant Thornton et Catallaxy ont investi temps et argent pour développer une expertise de pointe et des outils novateurs pour auditer les fonds de cryptomonnaies. Cela fait en sorte que nous sommes aujourd’hui prêts à répondre aux besoins du marché de plus en plus grandissants. Cette décision de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario aura assurément un impact majeur pour le secteur des fonds de cryptomonnaies au Canada », déclare Louis Roy, associé en certification chez Raymond Chabot Grant Thornton et président de Catallaxy.

Accompagner 3iQ dans ce processus
Depuis plus de deux ans, 3iQ, Raymond Chabot Grant Thornton et Catallaxy collaborent étroitement sur divers projets. Ce qui a commencé par une mission sur l’audit du fonds d’investissement à capital fixe a abouti à une nouvelle réalisation d’envergure : la préparation de la création d’un fonds bitcoin coté en bourse.


Lors des audiences avec la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO), des sujets clefs ont été abordés, comme la garde des actifs cryptographiques, l’évaluation des actifs, l’intérêt public et, bien entendu l’audit des états financiers.
Tous les intervenants ont soulevé chacun de ces enjeux et y ont répondu, et nous tenons à souligner le travail exceptionnel des différents participants, comme VanEck, Gemini Trust Company LLC, Raymond Chabot Grant Thornton et Catallaxy.


L’instauration d’un cadre réglementaire
L’entrée en bourse de ce premier fonds bitcoin permettra aux entreprises (et même aux particuliers) de pouvoir investir dans ce nouveau produit financier. En d’autres termes, on peut désormais être exposé aux bitcoins.
Il s’agit d’une nouvelle incroyable, puisque le nouveau produit de 3iQ devient ainsi le premier fonds bitcoin au monde réglementé et coté sur une bourse majeure. Ceci vient asseoir un peu plus sur l’échiquier les cryptomonnaies, comme de nouvelles formes de produits dans notre univers économique. L’accès au bitcoin se démocratise de plus en plus et ouvre ainsi la voie aux autres cryptomonnaies. Cette monnaie digitale devient ainsi beaucoup plus tangible pour les entreprises comme pour les particuliers, qui pourront déposer ce produit dans leur CELI ou REER.

La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario : une décision forte
En approuvant l’émission d’un visa pour le prospectus du fonds, la CVMO envoie un message fort de soutien aux marchés boursiers qui définit le Canada comme un lieu incontournable pour l’innovation financière. Il est désormais possible de soutenir l’innovation des places boursières en y intégrant de la cryptomonnaie. Cela encourage aussi le développement de nouveaux fonds de placement qui s’inscrivent désormais dans un cadre légal de réglementation.
En qualité d’experts, Catallaxy et Raymond Chabot Grant Thornton est en mesure d’assister les entreprises pour leurs tâches d’audit de fonds d’actifs numériques :

  • Vérification diligente lors de l’émission de jetons;
  • Audit d’actifs numériques;
  • Service de fiscalité d’actifs numériques;
  • Service-conseil démystifiant ce nouvel écosystème.

Pour vos besoins d’affaires, contactez un de nos experts.